De la Vision à l'Increment

11 avril 2019

 

Bonjour, je suis Fabio Panzavolta, Professional Scrum Trainer à la Scrum.org ! Je vais vous parler aujourd’hui de Product Ownership. C’est une discussion que j’ai eu avec un collègue de travail. On était en train de discuter sur son Product Backlog et de ses difficultés sur un workshop de génération d’idées, des nouvelles features qui devaient aller dans le Product Backlog.

On n’arrivait pas à comprendre pourquoi il y a eu un tas d’idées qui étaient déconnectées du contenu du Product Backlog. Il n’y avait pas vraiment de cohérence entre les nouvelles idées et les idées générées précédemment. Et donc assez rapidement dans la discussion, j’ai posé la question à propos de la Vision. J’ai demandé : est-ce qu’il y a une vision pour ce produit ? est-ce que la vision est transparente ? est-elle visible pour tout le monde ? est-elle claire ? Il me répond : « Mmh oui, on a une vision mais ça fait longtemps qu’on ne la met pas à jour, on n’y a pas vraiment pensé ».

C’est important la vision réponds au « Pourquoi » : pourquoi nous faisons ce projet ? est-ce que ce produit est aligné avec la vision stratégique de l’entreprise ? quelle est la valeur que nous voulons délivrer à nos clients à travers cette vision ? Donc, quels sont les liens que je réalise entre la vision et les propositions de valeur pour le segment de clientèle à qui nous souhaitons nous adresser. Cela se connecte aux idées qui sont générées.

Qu’est-ce qui se passe quand on commence à avoir des idées qui manquent de fluidité, de clarté ? Il se pourrait que nous ayons détecté une nouvelle promesse de valeur ?  Quelque chose que nous n’avions pas imaginé avant d’écrire le produit. Cela peut aussi être une discussion dans notre vision. Toutes ses idées qui sont générées, qui sont raffinées sur lesquelles on fait du Product Backlog Refinement avec la Development Team au cours de cette activité finissent dans un Sprint et dans le Sprint, la Devteam va créer un incrément “Done” à la fin. Nous avons une connexion sur le pourquoi, le quoi et le comment. On peut relier la vision à l’incrément.

Sauf que tant que cet incrément, il n’est pas mis sur le marché, notre Product Owner est en train de réfléchir sur des hypothèses. Elles vont être confirmées ou pas par la mise sur le marché. Bien évidemment, on inspecte et on adapte régulièrement le Product Backlog mais il ne faut pas oublier que cette inspection et cette adaptation doivent être aussi opérées au niveau de la vision et la promesse de valeur (échanges). La partie du Pourquoi et Quoi et lui donner un nouveau sens ou une direction légèrement différente qu’on avait imaginé avec les hypothèses.

J’espère que cette vidéo vous donne des nouvelles idées, des pistes. Vous avez plein de vidéos sur le site scrum.org et à une prochaine !